Commission technique Cybersécurité des Systèmes Industriels
 
Attaques informatiques, malwares, spywares, virus font partie du vocabulaire bien connu dans l'informatique grand public depuis le début des années 1990, tandis que le monde de l'industrie a longtemps pensé être à l'abri de ces menaces, en raison de l'isolement et du cantonnement des systèmes d'information industriels qui ont longtemps prévalu de facto.
La découverte en 2010 de Stuxnet, ver informatique développé pour s'attaquer aux centrifugeuses iraniennes d'enrichissement d'uranium, et les cyberattaques qui ont suivi sur de nombreuses autres installations industrielles ont provoqué une prise de conscience qu'aucun domaine n'était dorénavant protégé, avec le développement croissant d'échanges entre systèmes d'information (gestion, production, etc.) et la multiplication des intervenants internes et externes.
En raison de l'importance de la menace et des enjeux, la France, sous l'égide de l'ANSSI, s'est dotée avec la loi de programmation militaire du 18 décembre 2013 et les décrets et arrêtés existants et à  venir d'une base légale et réglementaire obligeant les opérateurs d'importance vitale à  mettre en place les mesures de cyberdéfense d'ordres techniques (matériels/logiciels) et, également, organisationnels.
C'est dans ce contexte que l'Exera a créé en mai 2013 une commission technique sur le sujet de la cybersécurité, qui a pour ambition d'assurer un suivi de l'environnement réglementaire, de mettre en place une veille de l'offre du marché en termes de produits et services, et, enfin, de mettre en commun les expériences et attentes de membres de notre association.